Revenir en haut Aller en bas


Partagez | 
 

 in the shallow (luce)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
basic witches not wanted
avatar
owls : 7

here since : 07/01/2019

MessageSujet: in the shallow (luce)   Lun 7 Jan - 21:42

luce yaxley
{ nom, prénom } ils parlent de prestige, elle parle d’amour. ils parlent d’un nom, elle d’une famille. d’un frère, surtout. yaxley. tracé sur les armoiries en vieille calligraphie. chiffons usés – et les broderies ! ah ça les broderies. l’or, l’argent. noyée dans le luxe. la richesse, ça elle connaît ! un patrimoine dressé au fil des années, des générations. luce lumière – mais luce dans le noir, aussi. luce douceur exquise. là où le mal n’a pas sa place. imposture. elle n’est pas comme eux. la gloire, le pouvoir. au diable ! elle n’est pas eux. regardez-là qui s’émancipe.   { surnom } certains l’appelleront princesse. d'autres se contenteront bien de luce. le seul qu'elle affectionne est celui de son frère - quand il n'exige pas trop d'elle. p'tit lu. mais avec les années, ça s'est fait rare. il y a longtemps que les éclats de rire ont fait place à la noirceur. l'ambivalence de deux être qui s'aiment mais qui ne parviennent plus à se comprendre.  { âge } sa moue boudeuse, son air enfantin et son sourire angélique ne mentent pas. luce est à la fleur de l’âge. dix-sept ans et un caractère bien trempé. discrète mais prête à se battre pour ses idéaux. qu’il n’en déplaise, un jour elle déploiera ses ailes.  { nationalité et origines } pas vraiment italienne, luce se considère romaine. passionnée depuis toujours par l’empire romain, elle a une collection de pièces anciennes. on dit même que certaines d’entre elles ont appartenu à Jules César. c’est d’ailleurs à Rome que luce voit le jour, une nuit agitée d’hiver dans la manoir familial du côté de sa mère. italo-anglaise, elle parle parfaitement les deux langues. voix suave qui glisse. qui envoute, parfois. voix qui chante, des comptines intemporelles.{ sang } un sang tout ce qu’il a de plus pur. un patriarche conservateur au point de privilégier le prestige à l’amour, la pureté d’un vermeil translucide. et qu’est-ce qu’on lui a répété pourtant, l’importance de cette suprématie. du privilège d’être née dans une famille immaculée. secrètement elle se convainc néanmoins que la pureté du sang ne fait pas la valeur d’un homme. { occupation } les rumeurs disaient que l’amérique représentait l’avenir, que le rêve américain était un idéal plus proche que jamais. elles disaient que le nouveau tournoi qui se préparait marquerait les âges. les rumeurs disaient aussi qu’il était préférable de quitter le nid familial plus tôt, afin de bâtir un nouvel empire - étendre une réputation. elles ont suffi à convaincre le père de Luce d’envoyer sa fille au loin. elle, elle n’a pas eu le choix. elle a quitté Poudlard pour Ilvermony un peu à contre-cœur, mais maintenant qu’elle est là, autant vivre l’expérience à fond. aussi riche soit-t-elle.  { statut civil } si son père a, à de nombreuses reprises, essayé de la fiancer, sa mère a toujours fait front afin d’éviter à sa fille de finir sa vie dans des draps qu’elle n’aurait pas choisi. le sang-chaud italien et le tempérament volcanique de la dame du sud auront suffi à calmer les tumultes de l’idée d’une union arrangée. Luce demeure donc célibataire. elle n’a jamais eu de grand intérêt pour les hommes, elle qui reste convaincu qu’elle saura pertinemment quand elle rencontrera le bon. le premier sera le dernier. s’il lui semble que son cœur ait chavirer un jour, le brigand qu’elle observait fréquemment du coin de l’œil dans les couloirs de l’école britannique n’a donné signe de vie depuis de longs mois déjà. { réputation } la grâce de sa cambrure choque. les formes discrètes de sa poitrine qui se dessinent sous sa robe d'été ne font que brutalement amplifier le contraste. et ses hanches qui dansent lorsqu’elle marche ne sont autres que sirènes aux mélopées ravageuses. elle joue avec candeur de la naïveté de ses gestes enchanteurs. quand les bourrasques caressent sa jupe, elles laissent entrevoir des plaisirs interdits. elles mordent ardemment ce fruit défendu. et son rire qui s’envole fait échos aux murmures malicieux de la bise d’été. femme enfant. quand à l’enfant, les aberrations la submergent. dupe. crédule. candide. naïve. appelez cela comme vous voulez. elle cherchera le bon en chacun, s’écorchera les genoux sur le bitume de la connerie humaine. et ça se sait ça, qu’elle est trop bonne.{ baguette magique } bois d'aulne au coeur d'épine de monstre du fleuve blanc qui mesure 24 cm. plutôt fine. flexible. { dons et capacités } elle vous dira n’être pas particulière. banale. un peu comme les autres. un peu comme ce garçon du coin, mais un peu comme la vieille dame qui nourrit les pigeons sur la grande place de son village, aussi. une normalité déconcertante, sans conséquence. en vrai, luce aurait la capacité de faire sourire les morts. sa joie de vivre est contagieuse. et qu’est-ce qu’elle sait compter ! économe. engagée. grande militante dans la lutte pour la protection des animaux magiques elle met de côté de vrais petits pactoles tous les mois, sacrifiant volontiers le luxe pour offrir la charité.  { patronus } l’aura lumineuse qui se dégage de sa baguette prend la forme d’une belette. souvent sous-estimée, luce brille par sa discrétion. son charme silencieux. imbattable dans les affaires, elle jouit toujours d’une longueur d’avance. il lui semble parfois si simple d’anticiper le prochain mouvement de la concurrence. stupidité déconcertante qui rend la cupidité si facile à déchiffrer.  { épouvantard } n’importe quel animal rampant, ou reptile. depuis toute petite, la blairelle souffre d’herpetophobie. capable de faire un malaise devant une limace, elle a tourné de l’œil, un jour, devant un sortilège de crache-limace. ces animaux la répugnent. les vertiges la guettent. là voilà qui part. elle qui peine ensuite à reprendre ses esprits.  { amortentia } l’agressivité de l’odeur salée lors de l’ouverture de sa pizzeria préférée de la place d’Espagne. la sauce tomate qui se mélange aux cendres de la cheminée. et puis la gourmandise de ce doux parfum de cannelle qui accompagnait les tartes au pomme de sa grand mère. un mélange sucré-salé qui la ravive. un parfum qu’elle ne parvient pas identifier vient clôturer son extase. celui d’un verre d’alcool renversé sur sa robe un soir, par un homme au sourire ravageur. { signes distinctifs } un regard mutin, visage farceur aux milles et une facettes. un sourire chaleureux. un peu trop, parfois. sourire qui brûle. laisse des traces indélébiles. quelque chose de familier. l’odeur d’un foyer qui s’échappe d’un simple murmure. l’audace de s’en approcher, de décrocher l’éclat de rire qui se cache au coin de ses lèvres. luce intimide. sans le vouloir. contraste affolant entre un nom, une réputation et son tempérament. nymphe aux formes envoutantes. dansantes. l’intimidation tendre et douce. celle d’une innocence que l’on craint de briser en faisant un pas de trop. une fragilité qui fait peur. l’angoisse de la salir, de la souiller en posant des mains sales sur son corps immaculé. elle qui donne tant là où certains ont si peur de s’abandonner.  { casier judiciaire } aussi vierge qu’elle. luce n’est pas du genre à mouiller dans de sales affaires. elle n’aime pas se faire remarquer pour les mauvaises raisons et ne transgresse que rarement les règles. lorsqu’elle le fait , c’est souvent par maladresse. pas vraiment la crainte de se faire chopper, juste une éducation stricte qui l’a amenée à être parfois un peu rigide. elle qui n’entre pourtant dans aucune case ne déborde pour ainsi dire jamais du cadre.  { groupes } champions
ambitieuse - susceptible - économe - crédule - douce - idéaliste - loyale - curieuse - réfléchie - prude - patiente
révèle tous tes secrets
ici c'est tout simple, soit tu réponds aux questions ci-dessous, soit tu nous listes quelques anecdotes (genre quelques lignes quoi, histoire qu'on en apprenne un peu plus sur ton personnage en général). si tu comptes poster la partie histoire en plus parce que t'es inspiré.e, on te recommande alors de garder les questions.
quel est ton avis sur la situation du monde magique actuel ? écrire ta réponse ici, peut être très très courte comme très très longue, à toi de décider. (que pense ton personnage des dernières avancées culturelles, sociales, politiques, scientifiques ? quel est son avis sur la question de l'influence non-magique sur le monde sorcier ? est-il à l'aise avec l'idée d'une société longtemps archaïque qui se modernise brutalement et qui côtoie de trop près le monde des non-majs ? que pense-t-il de l'état du secret magique et de l'entente internationale ?)
que penses-tu de l'organisation d'un tournoi après ce qui s'est passé la dernière fois ? écrire ta réponse ici, peut être très très courte comme très très longue, à toi de décider. (le meurtre de cedric diggory a marqué la génération précédente lors de la dernière compétition. penses-tu qu'il s'agit d'une bonne idée, militeras-tu contre, ou vas-tu simplement ignorer ? peut-être que tu songes à y participer, même. dis-nous tout.)
glace à l'ennemi
{ prénom/pseudo  } brioche. mais appelez-moi christelle.  { âge } je cours sur mes vingt-six (outch). { pays, région } suisse, genève. { présence } trois ou quatre jours sur sept, je peux pas promettre plus { avis, commentaire } vous êtes tous si beaux.  { avatar } natalie alyn lind { crédits } perfect paradise { type de perso } inventé.

_________________
elle n'est pas parfaite

et tu tomberas sur le bitume mais tu pendras l'habitude. tu y laisseras quelques plumes et c'est la vie. elle fera des promesses qu'elle ne tiendra pas. elle fera des prouesse aussi quelque fois.
©️ FRIMELDA


Dernière édition par Luce Yaxley le Lun 14 Jan - 21:45, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 7

here since : 07/01/2019

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Lun 7 Jan - 21:43

un titre par ici
ROME, MANOIR FAMILIAL, DECEMBRE 2012
Les nuits s’étaient enchaînées, depuis son depart. Plus noires, plus démunies de sens les unes que les autres. Dans l’attente, l’ennui, l’expectation. Il lui manquait. Elle en avait passées, des heures, à regarder ce meme plafond, à attendre que la nuit passe. Et elles finissaient toutes par passer. Le soleil finissait toujours par se lever et éclairer les murs roses de sa chambre. Le temps. Ce même temps qui ne cessait de la piéger ; un sablier du temps dont le sable s’écoulait si lentement quand elle était seule, depuis qu’il n’était plus là. Le problème avec la mort c’est qu’elle te tombe dessus. Il n’y a pas de message sur le répondeur – pas de post-it sur le réfrigérateur. Ça saute au cou, ça lacère les carotides. Ça crame les prunelles à coup de solution saline. La lumière s’éteint et c’est le clou du spectacle. C'est un feu rouge de trop. Un quart de centième de seconde qui condamne. Les rideaux tombent, puis elle, elle reste.  Parce qu’elle est comme ça Luce, elle reste toujours. Pour elle l’absence semble être du même gabarit. La douleur semble la même. Etait-il seulement mort ? Aurait-elle préféré qu’il le soit ? Il lui avait pourtant promis. Mais quelle valeur pouvait-elle allouer à ses promesses ? Il ne lui avait jamais écrit ; elle avait fini par arrêter d’espérer son retour. Elle avait arrêté d’y croire.Elle avait choisi de sourire quand même. Malgré lui. Malgré son absence.
Un père, revenu trop tard, contrastant amèrement avec un frère, qui a si bien su prendre sa place.  
Le carillon du manoir italien où Isabella Yaxley était venue passer les fêtes avec ses deux enfants résonna en plein milieu de la matinée. Ils avaient eu du monde pour manger, la veille, et tous étaient allés se coucher très tard. Tous, sauf Luce. Du haut de ses onze ans, la sorcière aurait aimé faire comme les grands, mais Igor, son frère, l’avait amenée se coucher avant même qu’elle n’ait eut le temps d’émettre son premier bayement. Elle était donc logiquement la première sur pieds pour aller ouvrir la porte à l’étranger. Les marches furent dévalées avec prudence, la porte ouverte en un clin d’œil, à la volée. Luce fit un bond en arrière alors que les larmes emplissaient peu à peu ses yeux clairs. « Papa… » Quatre années s’étaient écoulées depuis la dernière fois qu’elle avait vu son père. Quatre longues années. Il avait prétexté un voyage, mais les véritables raisons n’étaient autres que diverses cures de désintoxication inefficaces. « Tu as bien grandi Luce, tu es devenu une vraie petite femme. » Tétanisée. Immobile. Elle ne sût comment réagir. Et le temps qui ne filait plus depuis ces quatre dernières années se déroba sous son poids, sous le poids de son retour. « Qu’est-ce que tu fou la ? » Igor était apparu dans l’embrasure de la porte, il s’approcha de sa cadette qu’il plaça derrière son corps, ménageant bien peu les anciens réflexes qu’il avait mis en place. Luce n’avait jamais connu les coups, Igor avait toujours magnifiquement fait office de bouclier. « Tu n’invites pas ton vieux père à entrer, Igor ? » Les yeux défiants du Serpentard toisèrent ce père de fortune. « T’as qu’à faire comme tu veux. C’est pas comme si t’en avais quelque chose à foutre de nos avis, l’ivrogne. Il y a tes vieux whiskys à la cave. Viens Luce. Faut qu’on aille se préparer. On a à faire. »Elle n’avait pas vraiment eu son mot à dire et, tout en laissant rouler les larmes sur ses joues, elle suivit son frère qui de toute manière lui serrait si fort le poignet qu’elle n’aurait pu prendre d’autre décision. Un arrêt, bref. Son visage boursoufflé qui se tourne, larmes apparentes. « Je suis contente que tu sois revenu. » La poigne d’un frère qui se ressert. Cette fois ci, il était revenu pour de bon. Igor ne pardonnera jamais à sa cadette son indulgence vis à vis de ce père qui n’a jamais su en être un.

UC

_________________
elle n'est pas parfaite

et tu tomberas sur le bitume mais tu pendras l'habitude. tu y laisseras quelques plumes et c'est la vie. elle fera des promesses qu'elle ne tiendra pas. elle fera des prouesse aussi quelque fois.
©️ FRIMELDA


Dernière édition par Luce Yaxley le Lun 14 Jan - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
run for your life
avatar
id : tussanus postea
owls : 129

here since : 19/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Lun 7 Jan - 22:52

aaaah bienvenue ici !! natalie est un trop bon choix, la beauté. hâte de te lire, on se trouvera un lien !!

_________________
blablablablablab囧囧 so we could be kings
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
avatar
id : Lestracher
owls : 60

occupation : Magizoologiste.
here since : 04/01/2019

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Lun 7 Jan - 22:54

You've got a million ways to make me laugh

Content de te revoir, douce Luce
Hâte de vous lire, toi et Quiggy

Bonne rédaction pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 7

here since : 07/01/2019

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Lun 7 Jan - 23:06

hiko : t'as vu je l'ai découverte aujourd'hui, j'ai craqué. puis bon certains avaient de bons arguments pour me convaincre. volontiers pour un lien.

gaagii : always, mylove.
j'ai tellement hâte de m'y remettre aussi. réfléchis à notre lien sale bête, qu'on commence vite les choses sérieuses avec un vrai lien cette fois.
merci d'amour.

_________________
elle n'est pas parfaite

et tu tomberas sur le bitume mais tu pendras l'habitude. tu y laisseras quelques plumes et c'est la vie. elle fera des promesses qu'elle ne tiendra pas. elle fera des prouesse aussi quelque fois.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
id : Blainswort
owls : 5

occupation : technicien de cheminées magiques défaillantes en formation
mappa mundi : là où les paris sont gagnants
here since : 07/01/2019

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Mar 8 Jan - 2:34

coucou toi
jotem
à bientôt my love

_________________
- - what a skeletal wreck of man this is (c) siren charms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annoying step-brother
avatar
id : moe, l'unstaffiable
owls : 215

occupation : newly promoted to captain of obliviation
here since : 31/10/2018

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Mar 8 Jan - 13:22

on me murmure dans l'oreillette que j'ai affaire à une potentielle future championne
n'hésite pas à mp le staff sur thvnder pour qu'on puisse discuter de tout ça
en tous cas, votre duo avec quigg promet fort, bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smells like teen spirit
avatar
id : DD
owls : 437

occupation : 7eme année, ThunderBird, Cursus défense et Club de Duel. Occasionnellement au club de Débat
here since : 27/09/2018

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Mar 8 Jan - 15:26

Bienvenue !

Luce est cute (et apparemment une possible championne, uh )
Hâte de lire le ship avec Quigg, les deux persos promettent tellement bfbxbfh
Je reviendrai squatter pour voir si on peut se trouver un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 7

here since : 07/01/2019

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Mar 8 Jan - 22:52

quiggy : moi qui t'aime.

praneet : chose dite, chose faite mon tout beau.
EST-CE QU'ON PEUT PRENDRE UN INSTANT POUR PARLER DE TES CHOIX ?
avan. potter. je suis parfaitement fan du combo.

brygida : comme t'es jolie. comme t'es gentille. merci.  
avec grand plaisir pour un lien.

_________________
elle n'est pas parfaite

et tu tomberas sur le bitume mais tu pendras l'habitude. tu y laisseras quelques plumes et c'est la vie. elle fera des promesses qu'elle ne tiendra pas. elle fera des prouesse aussi quelque fois.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smells like teen spirit
avatar
id : IMPÉRATRICE NEPTUNE (lola).
owls : 508

occupation : élève d'ilvermorny, petit prince à la tête trop remplie et aux ambitions trop grandes.
mappa mundi : au manoir familial, à l'école, ou plus loin, dans les bois, perdu entre les arbres.
here since : 27/09/2018

nightcalls
in your pockets: trop d'argent, sa baguette, de la poudre d'obscurité instantanée.
relations:

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Jeu 10 Jan - 10:24

IN THE SHALASHALALALLOOOW
ton perso est trop pipou, hâte de voir la suite bienvenue!

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rider on the storm
avatar
owls : 33

occupation : harbinger of death.
here since : 06/11/2018

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Dim 13 Jan - 6:13

rien que le titre :'((((((((((((((
vrmnt hâte d'en lire plus de luce (oooooooh petit jeu sur les sons, on aime)

bienvenue et bisous!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
avatar
owls : 241
©Almilozee
occupation : unspeakable.
here since : 25/10/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Dim 13 Jan - 15:55

potentielle future championne, c'est intéressant ça dis donc
puis elle a l'air tte douce et adorable ta luce, ça donne envie de lire son développement hihi
bon courage pour la suite de la fiche en tout cas, et bienvenue

_________________
- - he wore his hatred like a cruel second skin. MS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
run for your life
avatar
id : tia.
owls : 97

occupation : part-time student and full-time badass. champion.
mappa mundi : ilvermorny.
here since : 25/10/2018

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   Mer 16 Jan - 21:15

jkiffe le pseudo !!!
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: in the shallow (luce)   

Revenir en haut Aller en bas
 
in the shallow (luce)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ST VALLIER DE THIEY °Chapelle Sainte Luce °
» 44 - Sainte Luce sur Loire - Docuwest
» Vide grenier modelisme Sainte Luce sur loire 17 janvier 2016
» La bibine de l'admin
» Wanted

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h v n d e r :: ● fit the box, fit the mold ● :: the sorting ceremony-
Sauter vers: