Revenir en haut Aller en bas


Partagez | 
 

 barque sur l'o c e a n

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
smells like teen spirit
Lyudmila Strugatsky
id : mille grues, manon
owls : 83
occupation : student
mappa mundi : ilvermorny
here since : 22/12/2018

MessageSujet: barque sur l'o c e a n   Sam 29 Déc - 19:35

lyudmila's identification card
nom de sorcier légal lyudmila strugatsky.
date de naissance répondre ici.
gaucher ou droitier droitière.
yeux verts.
cheveux noirs.
taille 175 centimètres.
pointure 37.
poids 50 kilogrammes.
statut du sang pur.
adresse salem, manoir des strugatsky.
détails de la baguette taillée dans le bois d'épicéa et d'une longueur de vingt-et-un centimètres, la baguette de mila contient en son coeur une écaille de sirène et est prédisposée aux charmes et enchantements.
nationalité et origines nationalité américaine origines russes et polonaises.
occupation élève à ilvermorny, horned serpent.
école ilvermorny.
récompenses et mérites aucune.
particularités fourchelangue.
patronus chat léopard d'amour.
signes distinctifs aucun.
casier judiciaire vierge.
(crédits) lilousilver.


rumi di mercurio — elle l'a vu, et c'est le coup de foudre. instantané. ses grands yeux noirs et ses airs princiers. admiration qui se tait, elle n'en a rien fait, mila. et puis des mots. et des fleurs. des lettres et des rendez-vous (d'un inconnu, elle ne sait pas que c'est lui à ce moment là). elle finit par répondre aux sollicitations pour dire d'arrêter, menacer. et elle tombe sur lui. le coeur qui chauffe et les joues rouges. ils passent la nuit à discuter. elle est froide et silencieuse, lui chaleureux et s'entête. une nuit à l'écouter et au moins ce qu'il faut pour tomber amoureuse. elle l'embrasse.


hadrian graves — admiration non dissimulée, amour secret et familles qui les rapprochent. il se joue d'elle et l'enfant ne voit rien de longs mois durant, se laisse tomber dans le panneau aveuglément. admirative et intimidée. trop douce pour ses couronnes à lui. un arrangement dans les bureaux trop grands pour eux et le voilà fiancé à sa soeur. rancoeur et haine qui motivent l'interdit ; mila prend les devants, et lui pousse le vice. jusqu'à non retour. jusque trop loin. une nuit ensemble et le blanc des yeux qui se découvrent face à l'horreur d'une première fois partagée et motivée par l'orgueil (et un peu d'amour, de son côté à elle).


brygida strugatsky — silence de la protection et haine qui se dissimule. écartée depuis petite, mila : loin du clan qui se constitue en tête loin devant et elle qui court derrière. elle est habituée, à devoir se prouver, devoir leur prouver. montrer les crocs quand, sous le poids du nom, elle ploie. elles n'ont jamais été proches. mila lui parle pour lui montrer : regarde, qui je suis. je peux suivre. brygida n'en fait rien. et dans son silence mila se perd, mila lui en veut. d'épouser celui qu'elle croit quelques instants aimer, de la tenir à l'écart, de ne pas lui expliquer. les mots ne sont pas échangés entre elles : ne restent que des actes qu'elle peine à comprendre et qu'elle méprise chaque fois qu'elle les aperçoit dirigés vers elle. elle la déteste dans le secret et pourtant, toujours, tente de se racheter.


azrael silaiev — ils sont proches depuis toujours. oreille attentive, maître d'exception, mila lui fait confiance aveugle et s'est plusieurs fois confiée à lui sur de nombreux sujets (si ce ne sont les secrets familiaux). il lui a appris de nombreuses choses sur les runes, les enchantements, elle l'écoute toujours avec attention. si la méfiance est tacite et fait partie de leurs relations, elle est pourtant plus proche de lui que du reste de ses frères et soeurs.


izar fischer — résumé du lien.


allan cavendish — meilleurs amis et l'histoire qui commence par un allan prié d'aller la séduire par ses amis. mais trop maladroit, pas doué pour ça, il lui explique. ça la fait sourire, la strugatsky, alors elle accepte de jouer le jeu s'ils se partagent les gains. amourette d'un jour, les paris s'enchaînent de la sorte : des défis stupides qu'ils se lancent régulièrement, parfois un peu trop dangereux, déraisonnables. ils se connaissent depuis plusieurs années, et depuis plusieurs années, cela dure. douée, jamais mila ne s'est faite attraper pour leurs frasques. et pourtant, revers de la même médaille : jaloux maladifs, possessifs malheureux. aucun ne doit approcher l'autre sous réserve de tonnerre. c'est venu aussi vite que les paris. cap de jamais se quitter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
barque sur l'o c e a n
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Belem : le dernier trois-mâts barque français
» Promenade en Barque à Maillezais.
» Elo' débarque
» Ma modeste barque...
» La vieille barque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h v n d e r :: 
fit the box, fit the mold
 :: no two snowflakes are alike :: supercut of us
-
Sauter vers: