Revenir en haut Aller en bas


Partagez | 
 

 you're supposed to care but all you do is take (An)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lose your soul
Pham Thi An
id : jojo l'escargot
owls : 19

occupation : langue de plomb
here since : 16/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: you're supposed to care but all you do is take (An)   Dim 18 Nov - 14:41

an thi pham
What horrifies me most is the idea of being useless: well-educated, brilliantly promising, and fading out into an indifferent middle age.
{ nom, prénom } Elle porte un nom que la plupart des sorciers qui s'intéressent un tant soit peu aux affaires magiques reconnaîtront puisque son père est l'ambassadeur magique du Vietnam depuis ce qui  semble être une éternité, et qu'il a grandement œuvré lors de la période post-guerre avec son pays pour que les affaires moldus qui ont ravagé le pays n'en viennent pas à envenimer les relations magiques. Pas besoin d'inventer de mensonge sur ce qu'a fait père, même si elle n'a jamais compris pourquoi il n'a jamais voulu plus que ce poste de scribouillard. Ses prénoms n'ont rien d'originaux, pour peu qu'elle n'ai pas affaire à des états-uniens ou non-asiatique de l'est, ce qui arrive bien plus souvent que la mixité de la communauté états-unienne pourrait le laisser penser. L’intérêt d'avoir un prénom à deux lettres, au moins, c'est qu'il est difficile de ne pas le prononcer correctement. { surnom } Elle a un prénom de deux lettres, pas besoin de le raccourcir. Certains idiots l'ont affublé des mauvais mots au cour de sa scolarité, parce que les adolescents sont idiots et les états-uniens ont ce sentiment de fierté complètement déplacé, le cocktail secoué à la sauce sorcière donnant quelque chose de particulièrement imbuvable. Mais le lait pourri, An le jette sans considération, elle n'a pas la patience de faire des grandes leçons. { âge } Née en mi-décembre 1996, An a donc 21 ans. { nationalité et origines } An est d'origine vietnamienne, mais sa naissance sur le sol états-uniens lui vaut la double nationalité sorcière, bien qu'elle n'ai jamais quitté la fédération des rêves inatteignables. { sang } An descends d'une famille de sang-pur vietnamienne tentaculaire aussi présente au Vietnam qu'ailleurs, dont tous les membres ne lui sont pas connus. Elle sait qu'au pays, certains homonymes ont une belle carrière, et sait que d'y retourner restera toujours une option, car les Pham savent reconnaître les siens, mais cela n'est pas dans ses plans pour l'instant. Auparavant, quiconque n'épousait pas un sang-pur du sexe opposé aurait été répudié de la famille, mais les grands pontes se sont calmés avec le temps, n'arrachant plus le patronyme au premier contrevenant venu. La répudiation n'est plus que mentale maintenant, le déviant étant écarté des réunions et affaires familiales, sans être pour autant publiquement répudié, et ce depuis qu'une Pham mariée à un sang très mêlé ait eu une belle carrière d'autrice de livres d'histoire de la magie. C'est sans doute pour ça qu'An ne s'est jamais laissé convaincre à l'idée d'avoir une vie sentimentale, parce qu'elle est encore trop jeune pour réellement voler sans le prestige d'une telle famille. { occupation } Après avoir reçue son diplôme de fin de scolarité, An a réussi a intégrer le département des mystères du ministère, officiant en tant que langue de plomb depuis trois ans maintenant. Elle aurait préféré intégrer les projet thvnder, l'aura mystérieux l'entourant attirant particulièrement la petite sorcière, mais elle se contente de rajouter un peu de poudre scintillante autour de son métier, tout aussi mystérieux, qui a juste perdu en intérêt à cause d'un nouveau concurrent, mais pas en utilité. Du moins essaye-t-elle de le faire croire. A la surprise de plusieurs, mais pas la sienne, An peut garder des secrets. An a toujours su garder les secrets, ce n'est pas de sa faute si les gens un peu naïfs pensent que ses mensonges sont des grandes révélations.  { statut civil } Mère aimerait qu'elle fasse un beau mariage, plus réussi que ceux de ses cousines, qui se sont entichées de la bourgeoisie restée au pays. An elle, est célibataire et ne veut pas s'alourdir d'un poids mort pour l'empêcher d'avancer. Elle ne voit aucune autre utilité à une quelconque vie sentimentale qu'un tremplin vers la réussite, un étage qu'un fils de meilleure famille qu'elle pourrait lui faire franchir sans trop de difficulté - pas sûr que père accepte autre chose qu'un garçon bon sous tout rapport et que mère lui cherche autre chose que ça, comme s'ils étaient incapables de se débarrasser du carcan des traditions dans lesquelles ils ont baigné pendant trop longtemps. An s'en fiche. Elle n'a pas besoin de se perdre dans une paire de bras le soir, d'avoir une main à tenir, elle est assez grande pour être toute seule. Elle prendra ce qui lui servira, comme d'habitude, est prête à supporter un mari au quelle elle ferait à peine le privilège de sa présence du moment que le nom est meilleur que le sien, et encore, elle ne l'adoptera pas complètement. Elle le collera au sien le temps qu'il faudra avant de s'en débarrasser. { réputation } An n'a pas la meilleure des réputations, sans doute parce qu'elle a déjà fait trop de coups à trop de monde pour essayer d'arriver là où elle voulait aller. Ses camarades d'Ilvermorny garde sans doute le goût amer de sa compétition et son individualisme, bien qu'elle n'ai jamais usé de sabotage envers ses concurrents, qu'elle ne prenait pas au sérieux de toute façon. An n'est pas désagréable en soit, An n'est pas méchante, ce qui ne la rend pas foncièrement mal-aimé, mais An est fausse, An se sert de ce qui l'entoure, et rend rarement ce qu'on lui donne. An n'est pas désagréable mais laisse un sale arrière goût, celui de tout manipuler, de ne jamais être sincère. Et c'est exactement ce qu'An fait. { baguette magique } La baguette d'An est aussi minuscule qu'elle, faisant un petit seize centimètre qui ne s'est jamais laissé impressionner par toutes les autres baguettes qui l'ont toujours dépassé en taille, An y a toujours vu de la praticité plutôt qu'un handicap, étant capable de la manier avec agilité et de la glisser partout, essuyant les moqueries d'un sort parfois bien senti. Elle est, sans surprise pour ceux qui ont côtoyé An, faite en bois de pommier, fait pour ceux ayant des grandes aspirations, et peu enclin à se laisser faire pour lancer des sorts de magies noires, mais la petite sorcière ne s'y est jamais essayé. Épaisse mais étonnant souple, garni d'une plume d'oiseau-tonnerre qu'An a eu du mal à manier dans ses premières années, mais qui ne lui pose plus aucun problème aujourd'hui.   { dons et capacités } An maîtrise la magie sans baguette, un art auquel père l'a initié dès le plus jeune âge puisque la magie asiatique ne s'entiche pas toujours d'un bâton fourré à la créature magique pour être efficace, et son travail de lange de plomb l'a poussé à perfectionner les sorts informulés, ou tout du moins quelques uns en particulier. Son travail la pousse aussi à améliorer son occlumentie et sa légilimencie, capacité qu'elle travaille depuis ses années à Ilvermorny, mais un sorcier plus puissant qu'elle n'aurait sans doute aucun mal à bloquer son esprit, cependant pénétrer celui d'An ne serait sans doute pas une tâche aisée non plus, elle qui est si habile à cacher ses véritables pensées pour plaire et obtenir ce qu'on lui refuserait. A son plus grand malheur, An n'a pas de dons, elle aurait aimée être exceptionnel, naître différente et plus puissante, mais elle a dû se plonger dans les livres et travailler pendant des heures pour apprendre chaque capacité qu'elle détient aujourd'hui, toujours poussée par un père éternel insatisfait et une soif de réussite plus consumante qu'un feu ardent.  { patronus } Le fin filet argenté qui s'échappe de ses souvenirs heureux fini par former une tortue imposante, nageant dans l'atmosphère avec une nonchalance non dissimulée qui pourrait laisser penser qu'elle est inutile pour disperser efficacement les créatures de l'obscurité, pourtant elle n'a jamais fait défaut à An, brillant avec une opacité qui a toujours fait disparaître les mauvais cauchemars, les poursuivant tranquillement jusqu'au firmament pour les chasser dans l'océan de noirceur auquel ils appartiennent. { épouvantard } An a peur de la plus petite chose à laquelle on puisse penser, et se retient bien de le dire à quiconque voudrait le savoir, pense encore à infliger un sortilège d'amnésie au petit groupe de camarades présents avec elle lors du cours contre les défenses contre les forces du mal si un jour elle venait à se lancer dans une carrière politique. Ce n'est pas une petite bête à poils ou à écailles qui la ferait crier, ou une quelconque créature magique qui aurait dû terrifier ses rêves d'enfants, c'est tellement plus simple et moins original que ça. An a peur de mourir. D'être un petit corps, inanimé, oublié dans un cercueil, de devenir un tas de poussière digéré par les vers de terre pour n'être plus rien. An a peur d'être mortel. { amortentia } Probablement sa propre odeur, vu qu'An n'aime rien de plus au monde qu'elle-même, surmonté de quelques touches d'arôme de pommes et d'amandes. { signes distinctifs } An est minuscule, n'atteignant pas le mètre soixante, et tout aussi frêle qu'on pourrait le penser, physiquement du moins. Pour autant, rien ne la détache du commun des êtres magiques ou non-majs, étant d'une banalité affligeante, à peine des petites imperfections ci et là sur le corps pour témoigner des quelques chutes et autres sorts dont elle a pu être victime. An se plairait à dire que son signe distinctif est son esprit, persuadé d'être bien plus intelligence que le prochain quidam, mais cela est sans doute vrai si on considère sa mythomanie comme étant son esprit.  { casier judiciaire } Complètement vierge, il ne pourrait en être autrement. { groupes } Community.

intelligente - menteuse - cultivée - fausse - réfléchie
révèle tous tes secrets
quel est ton avis sur la situation du monde magique actuel ? Il est difficile d'arriver à discerner ce qu'An pense vraiment de ce qu'elle dit pour plaire à son interlocuteur - ou le rendre fou, c'est selon. Devant père, elle n'oserait jamais dire que de s'avancer vers un monde uni avec les non-majs ne peut être qu'une avancée considérable, une promesse de bien de nouvelles découvertes prometteuses. Si An se serait contentée d'écouter les cours rébarbatifs sur le sujet, sans doute ne penserait-elle pas comme cela, mais de s'aventurer dans les parties du monde non-magique, elle a bien vite commencé à penser que les deux parties du monde perdaient à être isolées, que d'allier les esprits brillants de chaque côté de la barrière ne pourraient donner que de bonnes choses. Les non-majs ont un handicap sans précédent, ils n'ont pas de magie, mais cela ne les a pas empêché d'être, à l'avis d'An, plus développés que les sorciers, développant tout un tas de science que les êtres magiques ont été bien trop fainéants, trop baignés dans la facilité de la magie, pour ne serait-ce qu'y penser. Le côté individualiste et opportuniste d'An en vient presque à contraster avec ses idéaux d'unicités, d'abaissement des frontières et de partage des richesses, pourtant dans son petit esprit qui dévale les pentes de la réflexion, An sait qu'elle fait sens.
que penses-tu de l'organisation d'un tournoi après ce qui s'est passé la dernière fois ? Elle n'a que du ressentiment contre cette idée,  est particulièrement virulente quand la conversation s'aiguille vers ce sujet. Mais ce n'est pas à cause des événements passés, au contraire, le Diggory a sans doute été le mieux loti dans le dernier tournoi, parti dans une étincelle que personne ne pourra éteindre. An est jalouse, simplement, de ceux ayant pu déposer leur nom, amer d'être trop âgée pour y prétendre, persuadée qu'une sorcière aussi talentueuse qu'elle aurait pu embrasser la gloire de la victoire. Ou bien y laisser sa peau, elle aussi, et rejoindre le firmament des héros.
glace à l'ennemi
{ prénom/pseudo  } Jo / vntmlsc. { âge }    { pays, région } Paris. { présence } Aléatoire disons. { avis, commentaire } C'est la faute à Mo. { avatar } Lana Condor. { crédits } lumos solem pour l'avatar. { type de perso }Inventé !


Dernière édition par Pham Thi An le Mar 11 Déc - 16:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
Pham Thi An
id : jojo l'escargot
owls : 19

occupation : langue de plomb
here since : 16/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Dim 18 Nov - 14:41


I will paint a masterpiece with these tears
and call it my life.


JUST FOR FUN

« Tu es mignonne, mais genre, vraiment mignonne, pas comme les autres... » An sourit, sa tête se penchant légèrement sur le côté alors que ses yeux s'emplissaient des étincelles que produisait la flatterie, mais ses joues, elles, restaient des teintes sobres de sa peau, nullement gagnées par des rougeurs qu'elle ne ressentait pas. Elle ne connaissait que trop bien les garçons, et l'élève qui lui faisait face n'en était qu'un parmi tant d'autre, loin d'être un homme. Et elle détestait autant ces deux espèces d'être. « Je sais, on me le dit tout le temps ! » Elle laissa échapper un rire dont elle avait le secret, en laissant les quelques échos rebondir sur la table du hall alors que quelques uns de ses camarades se retournèrent pour essayer d'en attraper la source, comme s'ils ne savaient pas que cette voix fluette échappée en quelques volutes maîtrisées était la sienne. Elle se tenait droite, les jambes croisées comme la petite fille sage qu'elle se devait être, quand celui qui lui faisait face essayait tant bien que mal d'être indifférent, mais tout le mal qu'il se donnait pour l'être était bien trop visible. Elle était toujours mignonne d'une autre façon, pas comme les autres, à cause de son petit visage tout rond, de son sourire timide, de la façon qu'elle avait de faire briller ses yeux comme si les mots vides et vaniteux des jeunes garçons en ruts étaient les plus beaux poèmes qu'elle n'ait jamais entendu, mais aussi, et sans doute surtout, parce qu'elle était, au premier regard, cette gentille petite fille asiatique perdue dans un océan fade de grandes cruches états-uniennes. Elle faisait partie des exotiques, comme ils aimaient si bien le dire, bien qu'elle soit née ici, comme eux. Elle était mignonne An - jamais belle, juste mignonne, riche, et de sang-pure, un mélange parfait pour tous les étudiants en chaleur d'Ilvermorny en recherche de la parfaite petite amie à présenter à Papa et Maman. Mais An était surtout incroyablement ennuyée par absolument tout, et ressentait toujours le besoin de rendre le moment plus intéressant, et elle connaissait pour ça l'ingrédient parfait. Le mensonge. « C'est parce que je suis une demie-vélane. Ma mère était la plus belle femme du Vietnam, et Père a dû vaincre un duel une douzaine de prétendants pour gagner sa main. » Sa mère n'était bien sûr, rien de tout ça, et elle n'avait jamais vu son père utiliser un sort d'une manière violente ou dans le but de blesser. Elle n'avait, si elle y pensait bien, jamais vu son père agir dans des excès de colère ou de chevalerie, l'avait toujours vu comme cet homme calme, assis derrière son bureau à travailler à quelque chose, lui donnant à elle, la gentille petite An, un livre pour qu'elle reste silencieuse et ne le dérange pas. Peut-être que c'est d'eux qu'elle tirait toutes les histoires qu'elle pouvait encore raconter aujourd'hui. « Et je n'en espère pas moins de mon aimé, qu'il se batte pour moi jusqu'à m'obtenir. - Bien sûr ! » Le jeune homme, ayant sans doute trop d'estime pour lui-même, et encouragé par l'idée d'être un aimé, en était déjà prêt à se battre contre quiconque pour la belle An et son charme qu'il croyait de demie-vélane, tombé amoureux, bien plus que de cette fille exotique, de cette créature. Heureusement pour An, les jeunes états-uniens étaient stupides, trop occupés à être braves et fiers pour penser une seconde que si elle était une sang-pure, elle ne pouvait être demie-vélane. Ou peut-être qu'il ne s'en préoccupait pas. Tant pis, ce petit détail n'allait pas être d'une grande importance dans le scénario qui était déjà écrit dans son esprit. « Tant mieux, parce que cet Horned Serpent, » sa main était déjà tendue, accusatrice, vers un autre élève auquel elle n'avait jamais parlé auparavant « a été plus que méchant avec moi. Il pense qu'en me tirant les cheveux je vais tomber amoureuse de lui, ou quelque chose comme ça. Ce serait tellement gentil de ta part de lui faire comprendre qu'il devrait me laisser tranquille, mon chou. » Ses balbutiements de demoiselle en détresse étaient plus efficaces que tous les sorts qu'elle connaissait, et en à peine quelques respirations et le Hall tout entier pouvait profiter du combat de coq entre les deux garçons. Elle était plutôt fière d'elle, profitant de la distraction le temps qu'elle dura, mais ces dernières ne duraient jamais assez longtemps, et elle sortie de la pièce avant même qu'on ai finit de séparer les deux élèves, parce qu'elle ne savait que trop bien que la seule chose plus ennuyante que deux hommes qui se battaient pour une raison stupide était deux hommes se battant pour rien.

PAPA

« Il faudra que tu te comportes comme une adulte, un jour. » Les lunettes de son père était sur le rebord de son nez, prêtes à tomber. Il arrivait à An de se demander s'il ne les avait pas enchanté pour qu'elles restent là, en équilibre, car elles glissaient toujours sans jamais aller jusqu'à chuter, s'arrêtant seules, ou tout du moins le laissaient-elles paraître. Et il les poussait jusqu'en haut de son nez, avant qu'elles ne se remettent à glisser. C'était un manège sans fin. An, elle, restait silencieuse, recroquevillée sur une chaise poussée dans un coin, lisant quelques livres qu'elle avait trouvé dans l'une des étagères du bureau de son père. Elle n'avait pas envie de se disputer avec lui, pas lors des dernières vacances avant qu'elle ne soit diplômée, elle aurait voulu passer du temps en famille, de la seule façon qu'elle connaissait, en restant silencieusement avec lui dans son bureau, alors qu'il travaillait. Elle n'avait pas envie d'aller dans le salon et d'être la proie de sa mère et de ses questions. Tu as un petit-ami ? était celle qui revenait sans cesse, et elle savait très bien où elle mènerait. Sa mère était obsédée à l'idée de la marier, probablement parce que son propre mariage avait été la chose la plus importante de sa vie. Ça et le fait qu'elle avait eu An, qu'elle n'avait rien eu d'autre qu'An. Si An ne se trouvait pas un fiancé à Ilvermorny ou New-York, sa mère était prête à lui en importer un directement du Vietnam, elle avait, selon ses dires, toujours des amies qui avaient des garçons du même âge qu'elle. Mais An avait déjà prévu d'autres choses pour elle-même. De vraies choses. Elle voulait devenir quelqu'un par elle-même, et pas se contenter d'être la petite femme parfaite, comme sa mère. Elle connaissait les sorts pour que la maison s'entretienne seule et que le dîner se prépare de lui-même, alors pourquoi voudrait-elle rester à la maison, seule, toute la journée ? Quand elle était enfant, elle s'imaginait que sa mère avait une sorte de vie secrète, mais en grandissant elle eut vite comprit que celle-ci manquait juste cruellement d'ambition. Tout comme son père, qui se contentait de son poste quand il pourrait sûrement en avoir un meilleur. « Pourquoi est-ce qu'on ne retourne pas au Vietnam ? » C'était une question qu'elle voulait poser depuis longtemps, mais, comme elle s'y attendait, la seule réponse était un regard paternel. « Tu pourrais avoir un travail bien mieux que celui-ci. Tu gribouilles toute la journée, réponds à des lettres, écris des rapports, tu pourrais faire ça au Vietnam ? » Elle ferma le livre qu'elle tenait dans les mains, énervée par cette réponse, alors qu'il déposait sa plume dans son encoche, calmement. Il était toujours calme. « C'est la meilleure position que je peux avoir, et c'est la meilleure vie que je peux vous donner à toi et ta mère. Tu ne sais pas ce que c'est de vivre au Vietnam. - MaisPas de mais. » Il commença à allonger sa main pour reprendre sa plume mais se stoppa, remonta ses lunettes, et regarda à nouveau sa fille, avec un air concerné cette fois. « Je suis sérieux quand je te demande de te comporter en tant qu'adulte. L'école est bientôt finie pour toi, et il n'y aura pas de place pour tes enfantillages dans le monde du travail. » Elle soupira, fortement, pensant pour elle-même qu'elle aurait dû rester silencieuse, incapable de comprendre ce qu'il essayait de lui dire. Elle avait une trop haute estime d'elle-même pour se remettre en question. « Je ne veux pas recevoir une nouvelle lettre de ton directeur de maison comme quoi tu aurais causé une nouvelle bagarre ou inventé une nouvelle histoire. » Il s'arrêta un moment avant de reprendre, sachant qu'An était trop intelligente pour laisser un quelconque flou dans ses attentes. « Je veux continuer à recevoir des lettres concernant tes bonnes notes. Ce sont les seules que je veux recevoir. » Il repoussa ses lunettes en haut de son nez encore une fois avant de se remettre à écrire ce qu'il devait écrire, mais An ne ré-ouvrit pas son livre dans la foulée. Elle resta dans sa position inconfortable, le dévisageant, pendant encore quelques instants. L'appartement familiale avait toujours été si silencieux, à peine perturbé par le grattement de la plume de son père sur le papier, quelques fois sa mère éternuait, mais c'était tout. An s'était déjà surprise à vouloir crier que c'était la raison de tous ses mensonges, dans l'espoir que cela viendrait perturber la routine, mais elle ne s'était jamais donnée la peine de le faire. Il l'aurait regardé, lui aurait dit d'arrêter de raconter des bêtises, et sa mère se serait dépêchée de lui trouver un fiancé pour la calmer, et cela aurait été tout. Alors elle aussi restait silencieuse, pensant naïvement que bientôt, elle pourrait vivre seule, sans dépendre d'eux, qu'à peine diplômée et débauchée elle pourrait échapper à tout ça. Comme si s'éloigner de sa mère pouvait être si facile que ça.

ADRENALINE

An n'en avait jamais vraiment eu quelque chose à faire de la Justice. Ce qui est bien, ce qui est mal, sans doute qu'en tant que personne, oui, intrinsèquement, elle savait tout ça, mais elle avait reçu une éducation différente. Elle savait qu'elle devait faire ce qui devait être fait. Mais, ce qui était le plus important pour elle, c'est qu'elle avait besoin d'action, de mouvement. D'être divertie. perdue dans le moment. Elle avait pris l'habitude de mentir pour ça, l'adrénaline, l’étincelle de la non-vérité, de son altération, elle avait l'habitude de mentir pour infecter les autres et tirer l'adrénaline de la maladie qu'elle leur infligeait. Mais maintenant qu'elle travaillait en tant que langue de plomb, c'était différent. Bien sûr, An mentait toujours, beaucoup trop, parce qu'il est impossible d'oublier les mauvaises habitudes en si peu de temps, ou peut-être qu'elle n'est pas autre chose qu'une menteuse compulsive, et que pour cela aussi, elle avait menti. Au moins, aujourd'hui, elle ne s’ennuyait plus autant qu'auparavant. Ou peut-être qu'elle ne faisait qu'utiliser son travail que comme une autre distraction, et qu'il ne sera bientôt plus assez, et qu'elle ne doive commencer à mentir sur lui aussi. C'était une trop belle illusion que de se dire qu'elle resterait sérieuse trop longtemps. C'en était devenu un besoin inaliénable, de mentir. Encore, toujours, une pincée ici, un saupoudrage par là, mais elle arrivait toujours à se raisonner qu'elle n'en avait pas besoin pour elle-même, mais pour en arriver là où elle voulait. L'excuse était tellement facile, il n'y avait qu'à regarder autour d'elle, le département des mystères en était remplie, le ministère corrompu, le monde entier baigné dans ce dernier. Le mensonge. La société toute entière des nons-majs reposait sur celui-ci, et celle des sorciers aussi. Si ça devient trop, j'arrête, si ça commence à la bouffer de l'intérieur, à la desservir, si elle commence à faire ça pour autre chose que son propre gain. Si le mensonge devient le maître et elle la victime. Mais non. Tout lui profite. Quand je me mentirais à moi-même, j'arrêterais. C'est peut-être ce qui la rend plus dangereuse que les autres, plus folle, inarrêtable. An sait qu'elle se ment à elle-même, et ça lui donne un avantage inestimable sur les autres, les adversaires qu'elle s'invente. Ça lui donne une longueur d'avance. Sur rien. Mais c'est déjà ça.

PRESENT DAYS

An ne saurait pas comment se décrire. Ou peut-être que si, mais elle serait trop occupée à essayer de trouver un mensonge plausible plutôt que de dire la vérité. An est une menteuse. Elle en est fière, quand tous les autres ont fini par en être lassé. Ses anciens camarades d'Ilvermorny qui en ont souffert pendant des années ne lui parlent plus vraiment à cause d'eux. Pourtant ce n'est pas de sa faute si la vérité est ennuyeuse, que la réalité n'est rien d'autre qu'un moment sans intérêt qui n'en finit jamais. An aime être divertie, et comme personne ne le fait pour elle, elle s'en charge elle-même. Elle aime inventer, être plus qu'elle n'est réellement. Bien sûr, elle pense qu'elle est assez, égocentrique au possible, elle sait que cette talentueuse élève est vouée à être une talentueuse sorcière, puisqu'elle a l'ambition de le devenir. L'envie de rester dans les mémoires, dans l'Histoire. Mais elle n'est pas encore tout ça, alors elle continue de mentir, à tout le monde, au sujet de n'importe quoi. Particulièrement ce qui n'a pas besoin d'être embelli. Il y a les petits mensonges, sans conséquences, et les autres, plus gros... Elle trouve toujours un moyen de retomber sur ses pieds. Après tout, elle est An, cette gentille petite An qui doit encore apprendre, qui ne pensait pas à mal, qui ne recommencera pas. Ou, au contraire, elle est An cette sorcière assumée qui sait ce qu'elle fait, qui n'a pas fait d'erreur. Elle est tout ce dont on a besoin qu'elle soit, pourvu que ça lui serve, à elle, ou plutôt, à sa carrière, s'adapte à chaque situation, comme si derrière son sourire, derrière ses yeux, il n'y avait rien de concret. C'est pour ça qu'An ment autant, pourquoi elle n'a que des intérêts et non des amis, parce qu'elle est enfermée, bien au chaud, derrière cette façade qu'elle s'est construire il y a bien longtemps, ne s'étant jamais dévoilée au monde. Parce que tout ce qu'elle est, elle l'est pour elle, et pour personne d'autre. Tout ce qu'elle fait, elle le fait pour elle. Parce qu'elle ne laissera pas une bande de vieux sorciers poussiéreux lui dire ce qu'elle doit faire, dire, penser, être, ressentir. Que c'est sans doute comme ça que ça a commencé, à cause de son père, sa mère, quand trop petite elle n'était déjà pas assez pour eux, puis à cause de tous les autres qui n'ont fait qu'ordonner. Qu'elle s'est rendue compte qu'elle allait être tout ce qu'ils avaient, et que d'une façon ou d'une autre, elle avait devoir être ce qu'ils voulaient, et non autre chose. C'est pour ça qu'il y a deux An, une vraie qui n'existera jamais sans doute vraiment et une multitude d'autres An, qui ne prennent pas le temps d'être.



Dernière édition par Pham Thi An le Jeu 27 Déc - 1:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
run for your life
Atari Maruyama
id : tia.
owls : 100

occupation : part-time student and full-time badass. champion.
mappa mundi : ilvermorny.
here since : 25/10/2018

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Dim 18 Nov - 15:44

cette beauté je pleure
bienvenue parmi nous bb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
run for your life
Mara Zabini
id : cha, bltmr
owls : 97
here since : 22/10/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Dim 18 Nov - 19:43

ejrnveilrvner
lana est si douce
cette beauté

puis ces quelques mots, déjà, j'en veux plus

_________________
see, i've had to burn your kingdom down and no rivers and no lakes can put the fire out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
run for your life
Izar Fischer
owls : 473

here since : 03/10/2018

nightcalls
in your pockets: necklip + ocarinas (nocturne & diurne)
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Dim 18 Nov - 20:24

isn't it always mo's fault ? mais ça me fait plaisir de te retrouver ici !!
also excuse you, la douceur de lana sur les avatars là, i'm gagging
grave hâte d'en lire plus et de mieux découvrir An en tout cas, courage pour la suite de la fiche et bienvenue !!!

_________________
foule
fantôme
 ☼ ✰ ☾ It seems, it seems mighty treacherous A superstition leads me Maybe, maybe it's getting dangerous I'm counting symbols, one, two, three Something in the water, is it me that's going under? I'm shaking Psychic kind of power, now's the time and now's the hour of making
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
Pham Thi An
id : jojo l'escargot
owls : 19

occupation : langue de plomb
here since : 16/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Mar 20 Nov - 14:40

Merci vous trois
Izar, mais non, toi ici, ça fait plaisir de te revoir après tout ce temps ! Faudra définitivement qu'on se trouve quelque chose tout les deux

_________________
Who has not asked himself at some time or other: am I a monster or is this what it means to be a person?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
Jonas Soledad
id : IMPERATRICE NEPTUNE (lola).
owls : 173

occupation : fantôme. errant. revenant.
mappa mundi : ici et là, quand il est visible il se cache.
here since : 22/10/2018

nightcalls
in your pockets: des bombes de peinture, un carnet à croquis bien trop épais, une bague, une flasque de whisky.
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Mar 20 Nov - 21:27

AH JPP
T'ES LA TOI
MEME PAS TU ME DIS ?????
OK JE SUIS OUTREE

_________________
C'est le parfum de l'outrage que tu portes à ton cou, comme un bijou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annoying step-brother
Tayo Fischer
id : meanieminymo (mo)
owls : 958

occupation : minds his own business overall, but can be a real pain in the ass if provoked
mappa mundi : in the middle of some shitstorm
here since : 26/09/2018

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Jeu 22 Nov - 21:45

MON AMOUREUX
TU M'AS PAS PRÉVENU
enfi si je savais que tu venais, mais pas QUAND, c'est lucile qui m'a dit quoi
bref ta zouz est déjà parfaite, je le sens je le sais, donc j'ai hâte d'en lire plus, bouge toi le cul (même si ces prochains jours seront consacrés à pokemon let's hoe)

_________________

--- darling
i've been having dark dreams, they come on to haunt me, i can't seem to let them go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rider on the storm
Darcy
owls : 33

occupation : harbinger of death.
here since : 06/11/2018

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Ven 23 Nov - 19:39

EZOIGFJZIEVVCEC beau-té je:

waw
gooped
bienvenue chatoooooooon
pas trop de pression d'être déjà si célèbre??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
Pham Thi An
id : jojo l'escargot
owls : 19

occupation : langue de plomb
here since : 16/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Sam 24 Nov - 21:29

Non mais les deux boulets là je vous avais dit que je venais, j'allais pas envoyer un recommandé par la poste avec l'heure précise non plus

Merci Darcy Tu sais je suis célèbre partout où je vais je commence à m'y faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smells like teen spirit
Hadrian Graves
id : IMPÉRATRICE NEPTUNE (lola).
owls : 528

occupation : élève d'ilvermorny, petit prince à la tête trop remplie et aux ambitions trop grandes.
mappa mundi : au manoir familial, à l'école, ou plus loin, dans les bois, perdu entre les arbres.
here since : 27/09/2018

nightcalls
in your pockets: trop d'argent, sa baguette, de la poudre d'obscurité instantanée.
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Lun 26 Nov - 9:50

@Pham Thi An a écrit:
Non mais les deux boulets là je vous avais dit que je venais, j'allais pas envoyer un recommandé par la poste avec l'heure précise non plus
ben si

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
run for your life
Mara Zabini
id : cha, bltmr
owls : 97
here since : 22/10/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Lun 3 Déc - 15:40

hello, est-ce qu'on pourrait avoir des nouvelles de ta fiche ? as-tu besoin d'un peu plus de temps pour la finir ?

_________________
see, i've had to burn your kingdom down and no rivers and no lakes can put the fire out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
Pham Thi An
id : jojo l'escargot
owls : 19

occupation : langue de plomb
here since : 16/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Mar 4 Déc - 16:33

Coucou Oui j'aurais besoin d'un petit délai si possible, c'est un peu le rush en ce moment avec les trucs à rendre, mais je devrais pouvoir respirer à partir de jeudi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big sis
Elvira Lopez
id : cha, bltmr
owls : 417

occupation : assistant, department of magical law enforcement.
here since : 26/09/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Mer 5 Déc - 14:32

hello chat, pas de pb, je comprends ! je te laisse jusqu'au 09/12 pour le moment

_________________
both still pine for the other’s side spine, spoon as sleep starts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big sis
Elvira Lopez
id : cha, bltmr
owls : 417

occupation : assistant, department of magical law enforcement.
here since : 26/09/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Dim 9 Déc - 15:26

hello, ton délai est terminé, peut-on avoir des nouvelles de ta fiche ?

_________________
both still pine for the other’s side spine, spoon as sleep starts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
Pham Thi An
id : jojo l'escargot
owls : 19

occupation : langue de plomb
here since : 16/11/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Mar 11 Déc - 16:24

J'ai oublié de sauvegarder ma fiche du coup je n'ai pas pu l'avancer pendant la maintenance mais elle devrait être finie sous peu, il ne me reste que l'histoire à fignoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
annoying step-brother
Tayo Fischer
id : meanieminymo (mo)
owls : 958

occupation : minds his own business overall, but can be a real pain in the ass if provoked
mappa mundi : in the middle of some shitstorm
here since : 26/09/2018

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   Sam 29 Déc - 18:57

well done, an
Félicitations An, tu passes aujourd'hui l'étape de la validation. Le reste de ton aventure est sur le point de commencer, mais avant cela, un petit elfe voulait te laisser un message :
je t'aime, toi et ton âne, là (hhhhhhhh meilleure joke 2018). par contre, elle est ignoble, mais on zouz quand tu veux. réserve moi un rp, mon beau. tes mots magnifiques ont manqué à mo.
Afin de continuer ton voyage dans les meilleures conditions, il te faudra passer à la seconde étape de validation, l'impression de ton permis baguette. Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans le coin de gestion de ton personnage et de suivre le modèle mis en place ! En attendant de décrocher ton permis, tu pourras notamment créer des liens avec les autres membres de la communauté. Tu pourras également poster un scénario ou des pré-liens dans les parties adéquates, ou décider de commencer à RP. Pour le reste, tu n'as plus qu'à explorer. Le monde est entre tes mains, c'est à toi de le modeler à ta façon, de te l'approprier et de l'enrichir, de le colorer de tes propres mots, de tes propres idées. N'hésites tout de même pas à passer dans le flood pour te détendre entre temps, ce que tu pouvais faire, de toute façon, avant ta validation.

Nous sommes ravis que tu rejoignes les rangs de THVNDER, et espérons que ton séjour parmi nous soit des plus agréables. Fais attention au dragon qui dort, sur ta route.

_________________

--- darling
i've been having dark dreams, they come on to haunt me, i can't seem to let them go
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're supposed to care but all you do is take (An)   

Revenir en haut Aller en bas
 
you're supposed to care but all you do is take (An)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ewals Cargo Care (Tegelen)
» Nokia Care recommandable à Paris
» Caim&Luckyan [DOC Kirill&Ivan] Do You Still Care...? -bas p8
» L'AMOUR AU DELA DE LA MORT de Care Santos
» [BISOUNOURS] - Care Bears Index 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h v n d e r :: 
fit the box, fit the mold
 :: the sorting ceremony :: welcome home
-
Sauter vers: