Revenir en haut Aller en bas

nous attendons les futurs champions de mahoutokoro et de hogwarts, il nous faut donc au minimum trois étudiants entre 16 et 18 ans de chaque école, n'hésitez donc pas !! nous offrons même 600 extra life points (soit le prix d'un double-compte) pour tous ceux qui se lanceraient!
pour rappel, les délégations ne sont pas encore arrivées au château d'ilvermorny ! elles sont attendues pour la mi-octobre et nous ne sommes qu'au début du mois en jeu ! faites donc attention dans vos RP, mais il n'est pas improbable que certains sorciers, notamment ceux qui feraient partie de communauté de soutien, aient décidé de suivre une année à ilvermorny et soient donc arrivé en avance.

Partagez | 
 

 donne moi chaque battement de ton coeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
basic witches not wanted
avatar
owls : 6

here since : 10/11/2018

MessageSujet: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 13:02

Georgie O'Brien
fais moi de la place, juste un peu de place, pour ne pas qu'on m'efface.
{ nom, prénom } Inscrit dans l’histoire des états-unis sorciers, pour le meilleur et pour le pire, le nom des O’Brien est autant une fierté qu’un fardeau à porter pour la nouvelle génération.  Il y a eu la glorieuse époque rappellera t-on et des moments malheureusement plus sombres. Plus fâcheux. Georgie, troisième de sa fratrie, garde la tête haute et tourne le dos à toutes ces horribles choses que l’on reprochait déjà à ses aînés. Il est hors de question de subir toute sa vie pour des choix qui ont eu lieu avant sa naissance. { surnom } Qu’elle aimerait tant, rien qu’une fois, qu’on lui attribue un de ces mots doux qui glisse tant de chaleur dans un cœur. Un jour, peut-être. { âge } L’éclosion d’une fleur dans toute sa splendeur. Seize ans. Un âge où se dit naïvement  que tout est encore possible. { nationalité et origines } Les racines profondes des O’Brien se trouvent en Irlande, berceau de folklores tous étranges les uns que les autres, mais c’est bel et bien sur le territoire américain que Georgie a poussé son premier cri. { sang } Puisque la pureté du sang n’est aujourd’hui plus qu’un ridicule et bientôt aussi de l’histoire ancienne, la jeune femme ne rougit pas d’être une sang-mêlée. Ce n’est pas plus son sang que son nom qui détermine ce qu’elle est et deviendra.  { occupation } Comme toute sorcière de son âge et de son état, Georgie étudie dans la prestigieuse école de magie Ilvermorny afin d’apprendre à se servir correctement, on l’espère, de la magie. Elle passe sa scolarité au sein des Thunderbird.  { statut civil } Ni de beaux garçons ni de jolies filles pour faire valser ses délicates courbes aux yeux de tous, lors du bal de l'école. { réputation } « Encore une O’Brien » Qu’on murmure amèrement sur son passage. « Une de trop, sans aucun doute » Qu’on lâche avec un mépris certain dans la voix. Le nom qu’elle porte a entaché sa personne avant même sa naissance et semble lui fermer bien des portes aujourd’hui, cependant Georgie ne compte pas payer indéfiniment pour des erreurs qu’elle n’a pas commises. Elle entend toutes les horreurs que l’on glisse dans son dos, continuellement, mais elle a décidé de ne plus répondre, de miner ne plus y prêter attention alors qu’en réalité, c’est à chaque fois une énième vis qui s’enfonce dans sa chair. Elle aimerait soit qu’on n’oublie son nom, soit que les gens cessent de vivre dans le passé en regardant les O’Brien. Elle aimerait que ces efforts laborieux connaissent un jour le succès.  { baguette magique } La teinte sombre de sa baguette vient du sapin, un bois résistant pour une sorcière aux nerfs solides et duelliste acharnée. La plume de phénix en son cœur lui permet d’être polyvalente puisqu’elle se débrouille correctement dans toutes les disciplines magiques enseignées à l’école, et ce dans le but de savoir faire face à un maximum de situations possibles. Sa baguette est également très souple, très fine et longue de trente deux centimètres vingt neuf. { dons et capacités } Rien du tout, elle a déjà assez du nom des O'Brien pour lui gâcher la vie. { patronus } Du tout impressionnant pour une mornille, c’est un castor qui a finalement réussi à prendre forme dans les volutes de fumée argentée. Il est certes motif de moqueries chez certains de ses camarades, mais pour rien au monde Georgie ne s’en plaindrait. Elle a fait des recherches et elle sait parfaitement que son castor lui colle à la peau, à ses espoirs et sa volonté. Elle le voit alors comme un bon présage pour son avenir. { épouvantard } Un grand feu, un grand bûcher même. Comme lors de la chasse aux sorcières. Sauf que celui-là, il serait spécifiquement réalisé pour dire au revoir aux siens. Parce que dans la société sorcière actuelle, on ne veux plus des O’Brien. On ne les estime plus. Est-il possible un jour qu’on se débarrasse d’eux comme l'évoquent certains de ses camarades dans des conversations ? { amortentia } Le bois fraîchement traité pour en faire un balai d’exception se mélange fort bien au thé orange/canelle. Une odeur prononcée qui respire la nostalgie avant de laisser un arrière-goût de chlore. { signes distinctifs } Chevelure flamboyante qui se balance délicatement dans son dos, on la voit de loin mais impossible de savoir dans un premier temps de quelle sœur il s’agit parce que les O’Brien sont tous rouquins à souhaits et on a peu de choses près la même tête.  { casier judiciaire } Vide. Des pages blanches qui n’attendent que le moment où elles seront souillées de l’encre noir, le moment où la jeune femme commettra un impair que tout le monde s’imagine déjà. { groupes } Students.
Franche - Socialement maladroite - Loyale - Téméraire - Déterminée - Susceptible - Travailleuse
révèle tous tes secrets
quel est ton avis sur la situation du monde magique actuel ? Le monde magique évolue avec son temps, c’est bien, il s’ouvre de nouvelles portes, de nouvelles possibilités avec pour objectif un plus grand confort de sa communauté mais attention tout de même à ne pas aller trop loin. Là où certains ouvrent grands leurs yeux, Georgie met plutôt un frein. Avec tous ces progrès continuent, le monde sorcier prend beaucoup du monde moldu et les faire trop se ressembler ne lui paraît pas une bonne idée. Si il y a deux mondes différents de base, c’est pour qu’ils aient chacun leurs spécificités, pas que l’un devienne la copie presque conforme de l’autre à deux trois choses près. Le monde change, c’est bien mais trop vite et parfois, sans réfléchir semble t-il. Déjà, se dessinnent les partisans d’un monde unis, que le secret magique explose pour de bon. Si elle se doit de soutenir au mieux le président actuel du MACUSA, elle ne peut empêcher de voir ses poils se hérisser à cette idée. Geogie apprécient les moldus, c’est pas le soucis. On peut même dire qu’elle apprécie mieux sa vie dans leur monde mais là n’est pas le problème. Le secret magique a déjà volé en éclat dans le passé et ça n’a rien donné de positif du tout, c’était la catastrophe et même si beaucoup de choses ont changé dans le monde moldu aussi, ça ne veut pas dire qu’ils réagiront différement aujourd’hui. Bien au contraire. Ils font suffisament de guerres pour ne pas voir en la magie comme une nouvelle arme dont ils vont tous chercher à s’emparer les premier. Les Hommes sont les Hommes, ils sont tellement prévisibles. C’est le retour quasi assuré de la chasse aux sorcières et la jeune femme, de son côté, ne tient pas à finir torturée ou brûler sur un bûcher. Cependant, elle ne dit rien à ses compatriotes, elle ferme sa bouche bien sagement au lieu de raisonner les fous trop pris dans leurs rêves d’idéaux. Leurs esprits torbus pourraient faire de ses paroles des pierres à jeter en plus sur le nom des O’Brien. C’est difficile d’avoir une opinion dans un monde où il n’est pas envisageable que l’on vous écoute.  
que penses-tu de l'organisation d'un tournoi après ce qui s'est passé la dernière fois ? Cette histoire de tournoi, une fausse bonne idée, sûrement. Comme toutes les autres fois. Neuf champions au lieu de trois habituellement, c’est trois fois plus de victimes potentielles. Ce n’est plus du divertissement, c’est de la folie. Mais de la folie à quoi les champions acceptent de se soumettre de leur plein gré alors à quoi bon faire une polémique à ce sujet ? Si on n’aime pas, on ne regarde pas, point barre. Avant, ça se faisait aussi et on en faisait pas toujours des caisses. Même si au fond, Georgie peut comprendre la réticence de certaines personnes, elle s’agace surtout de ces réactions négatives parce qu’elle compte participer. Ce n’est pas par l’attrait de la compétition ou de la mise en danger, c’est uniquement dans l’espoir de redorer son nom ou au moins son image. Ce n’est peut-être pas l’idée du siècle ce tournoi, mais c’est en tout cas sa chance de changement.  
glace à l'ennemi
{ prénom/pseudo  } Mina. { âge } Vingt ans. { pays, région } France, Bouches-du-Rhône. { présence } Trois jours sur sept environ. { avis, commentaire } Je suis contente d'avoir craquer. J'ai suivi l'évolution du projet sur Bazzart en silence et ensuite j'ai hésité à venir à cause de mes cours mais j'ai trop besoin d'écrire et thvnder me faisait trop de l'oeil. Je passais quasi tous les jours alors bon, finalement c'était une évidence que je finisse par craquer. { avatar } Larsen Thompson. { crédits } cliffs edge { type de perso } Une sorte de pré-lien, je sais pas dans quelle catégorie entre Georgie.


Dernière édition par Georgie O'Brien le Sam 17 Nov - 12:14, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 6

here since : 10/11/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 13:02

Résister
je rêve en enfer, plus j'ai mal et plus j'espère
03 Août 2014, maison des O'Brien, Philadelphie

L’astre brûlant irradie le monde pour un été fabuleux mais isolée dans ses quelques mètres cube privatisés, les volets fermés dans leur totalité et perdue dans sa bulle, la jeune femme n’a pas vraiment conscience de ce qui se passe dehors. C’est à peine si elle fait la différence entre le jour et la nuit car elle s’est enfermée dans sa chambre il y a plusieurs jours maintenant, trois déjà, pour ne plus rien entendre ni voir ce qui provient de l’extérieur. Des coups ont cognés contre sa chambre le premier jour et la voix de sa grande sœur a traversé porte et murs jusqu’à ses oreilles mais devant son absence totale de réponse, l’aînée a fini par abandonner l’idée de l’aider. Ou alors a t-elle décidée de respecter l’intimité de sa souffrance ? Georgie a aujourd’hui douze ans, cela fait un mois environ qu’elle est rentrée de sa première année à Ilvermorny et ses nerfs prêts à exploser. L’année a été très compliquée. Si on ne lui a jamais caché que son nom serait encore plus dur à porter dans le contexte de l’école, elle ne s’était visiblement pas assez préparée pour faire face. Elle a mangé des sales choses dans les dents et c’est douloureux pour une gamine. Depuis un mois environ, depuis son retour à la maison pour les vacances d’été, elle lutte très forte contre l’envie de hurler à ses très chers parents de ne pas l’avoir protéger davantage, de n’avoir rien tenter pour éviter ce qu’ils savaient inévitables. Elle en a pris plein la figure, comme son frère et sa sœur avant elle, comme eux aussi avant elle. Ils savaient mais ils l’ont jeté en pâture, résignés. Elle lutte très fort pour ne pas leur demander de la changer d’école ou de lui offrir à défaut de pouvoir envisager la première solution, des cours par correspondance pour continuer d’apprendre la magie mais sans la présence de camarades prêts à lui cracher dessus au moindre faux pas. Elle en a très envie mais ce serait moche de ne pas revenir à la rentrée prochaine et de leur faire savoir qu’ils ont eu raison d’elle. Et puis dans le fond, la petite sait que ça ne serait pas lui rendre service de baisser les bras à la première grosse difficulté. Georgie est encore jeune mais elle réfléchit déjà beaucoup. Elle est capable de se poser pour prendre du recul sur les choses. Pour se donner un plan d’attaque, un plan de survie. Cela fait trois jours qu’elle alterne entre des pensées négatives, des courtes phases de sommeil et enfin, les premières pensées positives. L’écran de son téléphone lui indique l’après-midi, elle a très faim et est arrivée au terme de ses petites provisions. Tout porte à croire qu’elle a enfin terminer d’hiberner dans sa tanière. D’un souffle, elle éteint la bougie senteur cannelle qui empêchait sa chambre de sentir le renfermer puis elle se dirige vers les volets qu’elle ouvre en douceur, ses yeux agressés par la lumière du jour qu’elle a refusé de voir un certain laps de temps. Elle se sent désormais prête à reprendre sa vie, à aller de l’avant. En réalité, elle a réussi à intérioriser sa douleur et a commencer à se créer une carapace solide pour ne plus souffrir autant l’année qui l’attend.

29 Août 2018, maison des O'Brien, Philadelphie

Il court, il court et paf, c’est le choc. Il s’écrase face première contre le tapis du salon avec un rire à en percer les oreilles. L’innocence de ce moment, l’innocence de son petit frère arrache à Georgie un sourire. Il est tellement beau, tellement surprenant ce petit. Elle l’adore. Il ne la laisse pas souvent réviser dans les meilleurs conditions possibles mais son air mutin collé au visage lui accorde tous les pardon du monde. « Tu ne t’es pas fais mal, au moins ? » La jeune femme connaît la réponse d’avance, le cadet de la famille ne se plaint jamais, ne souffre jamais, il dit avoir les os solides car les chutes ne le font pas pleurer. Il est costaud qu’il affirme fièrement. Georgie, elle, espère seulement que ses nerfs le sont autant. Le garçon indique non de la tête et repart aussitôt au galop. Dans son imaginaire il se voit chasseur de dragons et si il s’arrête pour constater ses blessures, alors il perdra de vue sa proie. Elle sourit de nouveau, le temps qu’il passe à toute allure sous ses yeux, puis s’affaisse un peu plus dans sa chaise. Il lui rappelle aussi qu’à son tour, elle devrait commencer à chercher des pistes pour son avenir. Parce qu’elle rentre bientôt en sixième année Georgie, qu’elle a seize ans désormais et que ses choix ont déjà une importance capitale pour son futur. Elle n’a pas le droit de se planter. Elle a de l’ambition, appelons ça plutôt des espoirs mais elle ne sait pas quoi faire pour les atteindre. Elle sait plus ou moins dans quoi elle devrait se lancer mais c’est assez flou et pour la première fois dans sa vie, le fait d’être une O’Brien ou non ne change rien. Si elle n’en était pas une, ça ne l’aiderait pas davantage à avoir une idée de ses études d’après. Elle s’était promis de chercher des pistes pendant l’été mais les vacances sont presque terminées et elle ne sait toujours pas. Elle n’a pas avancé d’un poil.  Son sourire disparaît définitivement quand elle croise le regard de leur grande sœur venue les rejoindre dans la grande pièce à vivre de la maison. Elle se plaint Georgie, mais elle est égoïste. Elle ne pense pas assez à sa sœur qui, en tant que première fille de la fratrie, va être envoyer dans les griffes d’un homme que leurs parents auront choisi à sa place pour une question d’alliance. Elle est égoïste Georgie parce qu’elle n’aimerait surtout pas être à la place de son aînée mais d’un côté, en veut à cette dernière de ne pas se réjouir d’avoir une chance de changer de nom, de changer l’image que l’on a sur elle. Ce n’est peut-être pas la meilleure porte de sortie idéale, mais elle en a une au moins. Elle est encore plus égoïste Georgie, parce que quand elle a entendu parler du tournoi à venir dans leur école, elle a tanné sa sœur d’y participer en se fichant bien de son avis sur le sujet et en la rabaissant si elle ne le faisait pas. C’est leur chance, qu’elle lui a dit mais de quel droit elle a franchi les limites ? Après réflexion, elle s’est laissée emporter pour un rien. « Je n’aurais pas du. » finit par lâcher Georgie, profitant que leur petit frère se soit éclipsé pour aller chercher des jouets. « Je vais le faire, moi. Je veux le faire pour nous. Croise les doigts pour que je sois sélectionnée. » Si sa sœur n’a pas envie de risquer sa vie, ça peut se comprendre. Elle ne doit pas la juger là-dessus. Elle par contre, elle est prête. Elle ne pense pas une seule seconde à voir sa vie s’envoler. En réalité, elle ne croit pas réellement en la possibilité d’être sélectionner mais l’idée d’avoir tenter sa chance lui donne bonne conscience. Sa sœur ouvre la bouche, sans doute pour répondre mais trop tard, le dernier de la famille fait irruption sous leurs yeux pour demander un jeu de société. « Avec plaisir, vous allez perdre. » répond la jeune femme, taquine, en concluant par leur tirer la langue. Qu'ils profitent d'un moment de pur bonheur avant de retomber dans la dure réalité.


Dernière édition par Georgie O'Brien le Sam 17 Nov - 11:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
big sis
avatar
id : cha, bltmr
owls : 317

occupation : assistant, department of magical law enforcement.
here since : 26/09/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 13:39

trop belle, je chiale
et grand oui ++++ pour les o'brien, il faut les prendre les chatons !

cette fiche est bien trop vide, vraiment hâte d'en apprendre plus

_________________
both still pine for the other’s side spine, spoon as sleep starts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 6

here since : 10/11/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 14:36

Tu veux des mouchoirs ?
Ok, ok, j'me cache parce que c'était pourri Je vais bientôt retourner à ma fiche pour la remplir, t'inquiètes pas En espérant qu'elle ne te déçoive pas  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
id : whistle'
owls : 116

occupation : healer, nurse at ilvermorny. often at the macusa to help the healers too.
mappa mundi : home sweet home on salem's coasts. working at ilvermorny but can be seen at macusa also.
here since : 29/09/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 14:48

aaaaah une o'brien dfghjkl
le clan irlandais c'est le bien jpp


hâte de voir ce que tu vas faire de ta demoiselle

_________________


☽☽ 5 p.m. breathed down, our throats and I swallowed the heat with your essence tainting the sky. you smelled of rain and coke and corn-stained fingers and i took your hand in mine as if that was the place it had always belonged

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smells like teen spirit
avatar
owls : 248

here since : 03/10/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 14:57

Ooooh elle a l'air trop douce dans ce que tu écris, georgie, avec les surnoms là et tout
Bienvenue et courage pour la suite de ta fiche

_________________
foule
fantôme
 ☼ ✰ ☾ It seems, it seems mighty treacherous A superstition leads me Maybe, maybe it's getting dangerous I'm counting symbols, one, two, three Something in the water, is it me that's going under? I'm shaking Psychic kind of power, now's the time and now's the hour of making
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
avatar
id : IMPERATRICE NEPTUNE (lola).
owls : 144

occupation : fantôme. errant. revenant.
mappa mundi : ici et là, quand il est visible il se cache.
here since : 22/10/2018

nightcalls
in your pockets: des bombes de peinture, un carnet à croquis bien trop épais, une bague, une flasque de whisky.
relations:

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 16:52

je l'aime déjà la petite

_________________
C'est le parfum de l'outrage que tu portes à ton cou, comme un bijou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
avatar
id : sil(via)
owls : 176

occupation : (ex?)-special forces, now lost in the hoods
mappa mundi : west virginia
here since : 27/09/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 16:56

welcome here!!!
et on dit un grand oui à kyo

_________________
MOURIR D'AMOUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
smells like teen spirit
avatar
id : orea
owls : 100

occupation : septième année, la dernière ligne droite sur les bancs d'écoliers
mappa mundi : At school ou le manoir familiale in Atlanta
here since : 26/09/2018

nightcalls
in your pockets:
relations:

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 10 Nov - 19:24

les o'brien, quel bon choix
et quel bon choix de vava aussi, elle est magnifique
Bienvenue, hâte de voir la suite avec ce beau début !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 6

here since : 10/11/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Dim 11 Nov - 9:33

Merci à vous tous pour vos ptits messages, je vous aime déjà à la folie
Hâte de vous en montrer plus sur Georgie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
id : moe, l'unstaffiable
owls : 125

here since : 31/10/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Mer 14 Nov - 9:48

tiens, je te donne chaque battement de mon coeur, il est tien ...
tellement belle, tellement douce, je suis amoureux
le choix d'avatar, de famille, tout est parfait.
bon courage pour la suite !!! on t'aime déjà aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lose your soul
avatar
id : thestral ;
owls : 131

occupation : magizoologist - special advisor for the body of protection of magical species ;
mappa mundi : woods ;
here since : 24/10/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Jeu 15 Nov - 22:27

ce choix de famille qui nique tout
et puis ce caractère elle est trop touchante ouin je dégouline d'affection
bienvenue ici et bon courage pour la suite

_________________

--- when it rains
i get a little feeling that i do have a friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
basic witches not wanted
avatar
owls : 6

here since : 10/11/2018

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    Sam 17 Nov - 11:09

Vous êtes trop chou, j'vais finir par lâcher la petite larmichette J'espère que vous ne serez pas déçue par la fin de la fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: donne moi chaque battement de ton coeur.    

Revenir en haut Aller en bas
 
donne moi chaque battement de ton coeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JE T'AI DONNE MON COEUR de Mary Higgins Clark
» donne moi ton coeur.
» Battement de coeur : Garcon ou fille??
» [Higgins Clark, Mary] Je t'ai donné mon coeur
» Entendre le coeur de bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
t h v n d e r :: ● fit the box, fit the mold ● :: the sorting ceremony-
Sauter vers: